Hamilton Health Sciences est à la recherche d’une solution de verrouillage pour les dispositifs d’accès veineux central (DAVC) qui réduit les incidences des patients attribuables aux infections de la circulation sanguine liées au cathéter d’accès veineux central chez les patients adultes et pédiatriques en oncologie, en chirurgie et en soins critiques. Comparativement aux solutions de verrouillage standard (citrate, héparine et solution saline), cette solution de rechange devrait diminuer les coûts élevés associés à l’utilisation de l’alteplase pour le traitement des occlusions thrombotiques.

Hamilton Health Sciences lance cet appel à l’innovation afin de trouver des sociétés ontariennes* qualifiées qui peuvent atteindre les résultats souhaités. Hamilton Health Sciences et le Réseau de santé CAN se réservent le droit de ne pas aller de l’avant avec ce projet à leur entière discrétion et en particulier s’il n’y a pas de sociétés ontariennes qualifiées qui peuvent raisonnablement atteindre les résultats souhaités.

*L’entreprise doit être enregistrée en Ontario pour être admissible à ce projet.

This opportunity is closed.
Énoncé des problèmes et objectif(s)

Les dispositifs d’accès vasculaire central (DAVC) sont inestimables dans le traitement et les soins de soutien chez les patients adultes et pédiatriques en oncologie, en chirurgie et en soins intensifs. Cependant, les patients munis d’un DAVC présentent un risque élevé de développer des infections graves de la circulation sanguine associées aux cathéters centraux nécessitant des hospitalisations prolongées en soins actifs et en soins intensifs et se traduisant par des résultats indésirables, une augmentation de la durée du séjour et même la mort. Les microorganismes peuvent se multiplier par suite du développement d’un biofilm à l’intérieur du DAVC et la présence d’occlusions thrombotiques peut également augmenter le risque infectieux. Puisque de la fibrine et un biofilm tapissent l’intérieur de la lumière d’un DAVC, les bactéries peuvent s’introduire accidentellement dans la circulation sanguine chaque fois que le cathéter est utilisé.

Hamilton Health Sciences est à la recherche d’une solution de verrouillage pour les dispositifs d’accès veineux central (DAVC) qui réduit la mortalité et la morbidité des patients attribuables aux infections de la circulation sanguine liées au cathéter d’accès veineux central chez les patients adultes et pédiatriques en oncologie, en chirurgie et en soins critiques, comparativement aux solutions de verrouillage standard (citrate, héparine et solution saline).

Objectifs:

  1. Économies résultant de la réduction du recours à l’alteplase pour le traitement des occlusions thrombotiques;
  2. Réduction d’incidences des patients attribuables aux infections de la circulation sanguine liées à un cathéter d’accès veineux central;
  3. Diminution de la durée des séjours à l’hôpital et du besoin de remplacer les cathéters.
Résultats et considérations souhaités

Résultats essentiels (obligatoires)
La solution proposée doit :

  • Réduire le nombre d’occlusions dans la population de patients susmentionnée et dans l’ensemble du continuum de soins;
  • Réduire l’utilisation de l’alteplase et potentiellement les remplacements de tubulures;
  • Augmenter la satisfaction du personnel comme démontré par les résultats suivants :
    • une réduction du nombre d’appels à l’équipe i.v. concernant les occlusions;
    • une réduction du nombre d’interruptions du traitement i.v.;
    • le maintien de la charge de travail actuelle sans imposer de travail supplémentaire.
  • La solution de verrouillage du cathéter doit être :
    • approuvée pour utilisation chez les adultes et les enfants;
    • sans antibiotiques;
    • sans solution saline.
  • Entraîner des économies fondées sur les paramètres énumérés ci-dessous :
    • utilisation et dose d’alteplase;
    • utilisation d’alteplase par unité clinique ou population de patients;
    • infections du cathéter central (seules les infections confirmées);
    • diminution de la durée des séjours à l’hôpital;
    • diminution du nombre de remplacements de cathéters.

Résultats supplémentaires

Réduction d’incidences des patients attribuables aux infections de la circulation sanguine liées à un cathéter central qui sera mesurée par la réduction des infections et des occlusions confirmées par des éléments de preuve (de préférence par un examen systématique et des lignes directrices cliniques). Le taux d’infection dans la population adulte en soins intensifs était de 0 % au cours du dernier trimestre, celui des adultes en hématologie de 2,38 %, c’est-à-dire huit incidences d’infection.

Le produit doit être approuvé pour une utilisation dans la population pédiatrique.

La durée maximale d’un projet résultant de ce défi est de six mois.

Renseignements et contexte

Les DAVC sont utilisés dans une variété de populations de patients, en particulier en oncologie, en néphrologie et en USI. Les DAVC sont un aspect important des soins puisqu’ils permettent de procéder à des analyses sanguines fréquentes, de préserver les veines, d’administrer une chimiothérapie hautement irritante ou vésicante de manière sécuritaire et sont essentiels pour les patients nécessitant une nutrition parentérale et des antibiotiques i.v. dans le cadre de leurs soins de soutien; cependant, au moins 70 % de toutes les infections sanguines nosocomiales surviennent chez les patients munis d’un DAVC in situ. L’utilisation d’une solution de verrouillage de rechange dans les DAVC pourrait diminuer la mortalité et la morbidité des patients attribuables aux infections de la circulation sanguine liées à un cathéter veineux ce qui se traduirait par une diminution de la durée des séjours à l’hôpital et de la nécessité de remplacer les cathéters et réduirait les coûts élevés associés à l’utilisation de l’alteplase pour le traitement des occlusions thrombotiques.

This opportunity is closed.